Page 62

Grammaire.

28

Plur. Oüàha, nous auons dit, ou nous dismes : hia, vous auez dit, ou vous distes, nhàya, ils ont dit, ou ils dirent. Les Caraïbes enferment les parfaits simples & définis, les composez & indéfinis des François en vn seul comme les latins, & cette règle est générale pour tous les verbes. Ce parfait, nia, ne suit pas la troisième règle des parfaits cy dessus alléguée, car les lettres personnelles ne sont pas à la fin, mais au commencement du verbe, & cela est vray non seulement quand il est absolu, comme cati-lia-bône, que t'a t'il dit ? mais aussi quand il est auxiliaire : comme aïcaco nia, i'ay mangé, aicaco niàbouca, i'auois mangé. AUTRE PARFAIT.

Sing. Nóa, boa, lóa. Plur. Oüàha, hóa, nhàmha. Ce parfait icy est purement auxiliaire, & n'est jamais seul, mais tousiours precede d'vn verbe indéfini, P. 56.

comme kècha nôa, ou nôali, ie l'ay cousu. Niem, au preterit, et au futur estant seul, & par consequent absolu, a sa signification entière aussi bien que le present, car si on dit calîtiem lika, comment dit-on cela ? on dit aussi catiliálica : qu'est-ce qu'il a dit ? cati-nouba, que diray-ie, que feray-ie ? PLUS QUE PARFAIT.

Sing. Niàbouca, i'auois dit, ou noàbouca, biàbouca, tu auois dit, ou boàbouca, liábouca, il auoit dit, ou loàbouca. Plur. Oüayàbouca, nous auions dit, ou ouahàbouca, hiyàbouca, vous auiez dit, ou hohàbouca, nhayà bouca, ils auoiêt dit, ou nhamhàbouca. Ce dernier plus que parfait suit en tout & par tout la règle de son preterit parfait. FUTUR.

Sing. Noûba, ou nôba, ie diray, ou feray, bouba ou boba, tu diras, loùba, ou loba, il dira. Plur. Ouàba, nous dirons, boba, vous direz, nbaba, ils diront. On se sert encore de menhem, ou mhem, ou mêbem, (prononcez le comme vous voudrez) pour toute sorte de futurs actifs, & passifs : Mais ce mot ne souffre point de pronoms persônels, ny n'a point la terminaison du futur, le verbe prend son pronom seulement : comme maniba, narianga mêhem lone, tais toy ie luy diray, s'il n'en prend pas vous substituez vn pronom personnel absolu : comme, ào mhem arianga, ie le diray. p. 57.

La diction, ba, mise après les pronoms, ou aduerbes a la mesme force que menhem, qu'ainsi ne soit, on dit, ào-ba boman, i'iray pour mener auec toy, calâ-ba naica ? que mangeray-ie.

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement