Page 57

Caraïbe.

23

roninum tóna, ie vais attacher mes ioncs de peur que la riuiere ne les entraisne.

Ouboutipfeti nhaùne tóka kinchemtànum,

ou

kinchem-abarou

P. 47 .

nbaûnc, ils ne sçauët

pas qu'ils aymêt cela. Manchoubouloüironê nômêli nhamignàlini, ou mignàle nhamàni. le ne sçauois pas qu'on le voulut. Les Sauuages n'expriment pas tousiours formellement cette particule, que, dans leurs phrases, seulemêt se contentent t'ils de l'y comprendre virtuellement, comme dans l'optatif, urica naim, que ie le voye, arica nánum, que ie la voye ; de mesme dans ces verbes, ámanle ênram-biem nanèguai maùnicoüa, ie croyois que tu fusse malade, benégati bilámoni biràbeu etocôatic naùnieoüa, ie croyois que ton esclaue

ressemblast

a ton fils. Alia

lébouli

bóne ? ou l'as tu trouué ; bináleboitca

nbanyouboutoulina, il y a longtemps que ie suis leur capitaine : allia-mehem lichiganum noùbara tôk-atica nômêtou mehem, laquelle est-ce que tu me donneras, est-ce celle que ie tireray ? chirôboulae nhanyènli cayeu

melélouni

côaca liem laù-

coùa, ils l'ont pris en traistre sans qu'il leur dit rien, toka ayàlabou tatécoùa ? est-ce celle qu'on a fait à la case du borgne, mambourraátoni bahamoucàbouca, il falloit que tu disse que ie ne la coupasse pas, alliènrou boùbarou ôni lône ? ou est celle que tu luy as dit, àbanalic tauba piani, tu n'auras qu'vne femme,

màboùic

niem

lône, boháttica lône, dis luy que ie le salue. Acaèbouca icôgne kia kayanicae, incontinent après qu'il fut fiancé. De ces exemples allégués, et des règles précédentes dépend la syntaxe des temps qui se mettent après les indicatifs, ou autres meufs & la particule conjonctiue, que.

Lequel. Lequel, s'exprime en Caraïbe côme qui. Quand il recommence vne période, il s'exprime par, likia : comme likia ácae alárira, lequel estant venu : némboûi tokóya, laquelle estant venuûe. Lequel, est relatif, & interrogans & en ce cas on se sert d'allia : comme állia

itiem

atecayénli-bali?lequel est-ce qui l'a fait? où alliamenhem

laquelle est-ce que tu donneras ? alliába

bôman

? lika,

aùti liketa ?

bichiganum ? lequel pren-

dras-tu ? celuy-cy, où cettuy-la ?

Dont. Ce relatif, dont, qui sert en françois au lieu de génitif & d'ablatif singulier

et

plurier, & se couche

indifféremment

pour,

de qui,

du quel, & de la quelle

&c. s'exprime par l'auxiliaire, èmpti, contracté par les possessifs conjointement aux personnes & au nombre en question : comme liakia ariànga hómpti nône, celuy dont vous m'avez parlé.

P. 48.

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement