Page 55

Caraïbe.

21

solution, ic me repose sur elle, ioüànni ibouilobou ènroukia nemeruôgnem toüàgo; ce dernier mot signifie sur elle, sur icelle.

Le, la, les. Ces relatifs sont faciles à comprendre en ces propositions. Montre moy cela?

P. 43.

ie te le montre ; arocotàba nóne îika, narocòtiénli bóne. La dernière syllabe de naròcotienli signifie le. Abàkèta-bànum tatecóni bacàlla, nabakitoubarou bône, montre moy à faire vn panier, ie t'en montreray la façon tantost ; la dernière syllabe de nabakêtoubarou signifie la. Si vous dittes, allireba narocótanum bóne, num, signifie la : enseigne le abaketabàe ; enseigne la abakêtabanum, enseigne les, abàkêtabàyem, ou bàgnem. Qui, accusatif se met d'ordinaire auec vne preposition, & s'exprime en Caraïbe par báli, ou èmpti, ou amonti, assorty de la lettre possessiue correspondante à la personne dont il est question : comme, toukoùra oùelle nyàim noàbali erèmata, ou nyàim nomptibouca hôman cognàle : la femme chez qui i'estois hier au soir. Les Sauuages ont vn, qui, interrogatif, qui ne se rapporte qu'aux personnes, & ne veut point de subtantif exprimé. Ou vous remarquerez, qu'il sert à toutes les personnes. Commecàtana, quisuis-je? càtaboul qui es-tu? càtae ? qui est-il? càtaoüa ? qui sommes-nous ? càlaheu ? qui estes-vous ? càtagnem ? qui sont-ils ? cal'aramêtabalibou, qui est-ce qui te cache ? càtara-catou ôni moingatobou ? en qui est-ce que tu crois ? catàba kàman oùatacobaye àrici ? qui héritera de nous. Qui, au nombre singulier, & au plurier, peut commencer vn propos sans antecedent : comme cat"aboùletacayènli ? qui l'a écrit? càlehem nhàra àmoulitium

bonam toüàgo mônca, qui sont ceux là ? peut estre des demandeurs de Canaris, cal'àyem bibônam ? qui te l'a dit ? Qui, sans interrogation, ne commence point vn propos sans antecedent ; nitem likia acambalinum

ariánga

tiri lône, celuy qui l'a oùy dire luy est allé rap-

porter, nhàmkiàlic chouboutouilium chemijn nibâcai, ceux la seuls qui cognoistront Dieu, pourront estre sauuez. Qui, en Caraïbe comme en françois, admet deuant soy le démonstratif, ce : comme, lika boùle èmpti, ce qui est écrit : tokôyachile abarou, celle qui est venuë. Où il est à noter que le verbe est entre les deux pronoms, ào catou mani macamboni hariàngou oulibagoyem, c'est moy qui n'entend pas vostre mauuais langage. Ny c'est, ny qui, n'est icy formellement exprimé.

Que. Qui, a deux accusatifs, sçauoir qui, & que, i'ay parlé du premier. Quand au second qui se met d'ordinaire lors que le substantif ou l'adjectif le precedent,

p. 44.

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement