Page 40

-2employés à cet effet. 1,3 grs/m3 est une teneur très payante pour vin gisement d'imprégnation, à condition d'avoir une pression de 2 legs à la sortie du monitor. Il faut donc envisager l'installation d'une pompe de reprise à la cote + 40m. ALLUVIONS DE LA LUPE. Faute de temps et les conditions atmosphèriques défavorables, l'essai de sluicing de 200 m3 d'alluviena de la Lupé, n'a pu être fait pendant le séjour de Mr Delattre à St-Elie. Un sondage avec une tige filetée a été fait et a donné les renseignements suivants t épaisseur du stérile, la 90; première couche de 0m 60 ; faux bed-rock de 2m 32 ; deuxième couche de 0m3 35. La mise à jour d'une 2ème couche d'alluvions, est extrêmement intéressante. Aucun échantillonnage n'a pu être fait. DE SURSAUT. Le filon reconnu ne paraît pas FILON "MONTAGNE FER" avoir les caractéristiques indiquées jadis par les anciens orpailleurs (La région est actuellement deserte). Un échautillon prélevé a donné une teneur de 3,38 grs/tonne. résultat des analyses faites par les soins du Bureau Minier Guyanais, des différents échantillons prélavés par Mr Delattre, est donné dans une annexe à ce rapport* TRAVAUX EXECUTES APRES LE DEPARS DE Mr DELATTRE. Mr Delattre a recommandé, au moment de son départ, l'exécution des travaux suivants : 1° Installation d'une usine de traitement des tailings de Devis, comprenant 2 jigs duplex de 18" x 24", un jig duplex et un jig siplex de 12" x 18", une table à secousse, un amalgamateur de concentrés. 2° Installation de 2 monitors pour poursuivre la reconnaissance de la terrasse Jonquemont. 3° Continuation de la reconnaissance du gisement Pépita n° 3. 4° Reconnaissance des terrasses ou des éluvions situées dans le rayon d'action des élactropompes de la Mine, notamment sur le Mont Pierre (situé en face de la Centrale électrique) et le Mont Berthonnet (à proximité de l'usine Babinsky). 5° Installation à Dieu-Merci de la pompe Quinard pour la continuation de l'étude du filon Kérouani. 6° Essai de sluicing des alluvions de la Lupé. Les travaux préparatoires, sauf en ce qui concerne la Lupé, ont été commencés immédiatement. Néanmoins, par raison d'économie, la Centrale Electrique a été arrêtée le 12 avril. Elle sera remise en route dès l'installation à Pépita d'une pompe de reprise. En. attendant, ce secteur est desservi par la pompe Quinard qui ne pourra être transportée à Kérouani qu'après la réfection des ponceaux de l'ancienne piste de Dieu-Merci et la construction d'un petit barrage de retenue d'eau sur la crique Eldorado. PEPITA. La tuyauterie de 150m a été remplacée par une de 250m. pour augmenter le débit d'eau. Mais la pression d'eau étant toujours insuffisante, l'abattage continue à être fait à la barre à mine.

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement