Page 19

3 PRISES BROYEES

APRES QUART-

I°)Filon GENEVIEVE,côté Ouest. Eluvions ••••30 kg.. 2&) Anciens tailings.... "

TENEURS

2 kg "

15,2 g/t

••••••••

8,4

»

12,8

«

3°) Eluvions,affleure» ment 100m Est dernier Jalon 471 m au Sud

«

4°) Quartz en place mine affleurement*

"

"

8

5°)Quartz en place? affleurement bordure N.piste de St-Paul. 200m a l'Ouest du filon MARTINE;;;;;;; "

"

6,4

«

6°) Deuxième prélèvement sur le mime affleurement. "

"

2,6

"

7°) Quartz en place, affleurementau dessus de l'ancienne galerie.Secteur Saint-Paul "

»

4,8

«

...

«

"

Enfin.nous avons fait un essai avec le quarts en place du filon situe près de l'ancien chantier PEPITA (Secteur Michel). Nous avons obtenu là aussi 4,8 g/t. Ce filon sera à revoir,quoique d'après le service exploitation le tonnage soit jugé comme étant insuffisant pour motiver le prolongement de la voie ferrée. De même que les précédentes.il va sans dire que toutes ces teneurs,sont sous-estimées de 20 %• Observations. Les résultats positifs que nous venons d'obtenir à la suite de ces divers broyages.sont de nature è confirmer l'hypothèse du prolongement du filon GENEVIEVE " vers le Sud Cependant, dans l'état actuel de nos connaissances nous nous bornerons à dire que seul, l'affleurement situé dans la petite crique à 471 m,constitue vraisemblablement l'extrémité du fiIon dans cette direction. Nous devons, afin de vérifier nos dires,poursuivre pour le moment nos travaux entre ces deux point en y faisant quelques tranchées de recuupement, une série de sondages au diamant,tout en continuant le décapage au monitor des endroits favorables* En ce qui concerne les deux autres affleurement situés plus au Sud, il est nécessaire d'en faire l'étude détail lée avant de formuler une conclusion d'ensemble. Car, si un échchantillon n'est pas le représentatif d'une mine,de même les premiers résultats obtenus,tout en étant des plus favorable s. ne doivent pas nous faire préjuger et surestimer d'emblée les possibilités qu'offre ce secteur* Quoi qu'il en soit, il apparaît comme presque cer tain que tous ces affleurement appartiennent à un même système /

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement