Page 14

- 3

ils ont cependant pris localement des directions intermédiaires et sont toujours encaissés par ces mêmes schistes minéralisés. mais à un niveau plus bas. A noter que ce nouveau sous-marin est. sensiblement à la même hauteur que le précédant. Les prélèvements effectués dans les épontes en piece, ont donné des teneurs qui sont pour le moement plus faibles que celles enregistrées au con tact du filon principal. Ces teneurs oscillent entre 0g4 et Ig/m3 Nous avons aussi observé que la couche de recouvrement stérile, augmentait au fur et à mesure que l'on s'éloignait du filon*Fur ce nouveau front de taille, sa hauteur moyenne est de 10 mètres environnons avons procédé à des essais de broyage,en voici les résulta ts: Tout-venant

Prises Broyées après quart. Teneurs (sous-marin) 30 kg 2 kg 500 20 g/t

Quarts en place 30 " Tout-venant dans la dalle refus double fourche 10 « Anciens tailings 30 " 30 "

2 kg

30 " 3, 6" 49" 20"

10 " 2 " 2 "

De même que les précédentes, toutes ees teneurs sont sous-estimées nrésumé, E nous constatons à l'heure actuelle

que

la

série de riches filonnets parallèles et les épontes minéralisées s'étendent sur la partie Est du filon, sur une largeur de 20 m* D'autre part,certains indices reconnus laissent supposer que cet te même zone s'étend encore plus loin,sur une distance au moins égale «Son niveau paraissant s'abaisser en fonction de l'éloignement de la venue principale .Bous ne pouvons actuellement véri • fier nos dires par des travaux,étant donné la configuration du terrain à cet endroit. Il sera possible au service exploitation de s'en rendre compte lui-même,le jour où il commencera les siens dans ce secteur. En ce moment nous procédons au débourbage du sous» marin et nous ferons la levée d'or dans les premiers jours de Février. Là aussi,comme pour la toute première levée, les résultats que nous obtiendrons n'auront qu'une valeur relative,vu qu'une partie des terres lavées n'était pas en place» Enfin,nous devons signaler que tout le système fiIonien mis à jour,est accompagné de Manganèse qui tapisse toutes les fissures des quartz. Il s'agit d'un oxyde, en l'occurence de la Pyrolusite (Mn02). Travaux annexes

Vous avons procédé à un large débroussement der alentours immédiats du filon*De même,toute la partie de la cri» que située en contrebas,a aussi été débroussée,ceci afin de nous permettre de pouvoir évaluer approximativement les anciens tailinge qui s'y trouvent stockés. Ces anciens rejets sont évalués à 3.000 tonnes environ,il nous est très difficile de donner plus de précision à ce sujet* Vous avons aussi ouvert un layon de 40 mètres de large,jalonné vers le Sud, en partant de la crique Hain^Auguste et passant dans l'axe du filon. Ce layon aboutit dans une tite crique, située, de l'autre côté de la montagne, dans la quel* nous avons trouve deux affleurements de quartz «Par rapport /

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Rapport général d'activité – mois de juillet à décembre 1952  

Auteur. Mine de Saint-Elie. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement