Page 1

AUPLATA S.A. ZI de Dégrad des Cannes - B.R 750 97337 CAYENNE Cédex Tél.: 0594 29 54 40 - Fax: 0594 29 85 00

Siren: 331 477 158

MANIOC.org

ORkidé


SOCIETE NOUVELLE de St-ELIE & ADIEU VAT St-Elie le 7 Janvier 1953

Monsieur le Chef du Service des Mines C a y e n n e

Monsieur, Nous avons l'honneur de vous indiquer, ci-dessous, le détail, mois par mois, des productions réalisées au cours de 1'année 1952. Janvier Février fers Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Total

14.300 4.875 15.925 6.700 7.200 7.000 9.860 9.100 9.025 8.000 7.000 7.000 105.985 grammes.

Cette production se répartit comme suit : Année 1952

Année 1951

Secteur Devis

48.560 19.090 65.650

44.150 - 17.121 62.271

Lavage Michel Broyage Babinsky

16.175 23.670

34.309 17.030

Secteur Michel

39.845

51.339

490

1.670

105.985

115.280

Lavege Devis Broyage Devis

Prospections Total

La baisse de la production affecte uniquement les chantiers de lavage du secteur Michel, où les nouveaux chantiers, installés à la fin de 1951 et au dotait de 1952, n'ont pas donné, en profondeur, les résultats que les prospections préliminaires superficielles pouvaient laisser espérer Pour supprimer le déficit d'exploitation qui en a résulté, nous avons été amenés, en Juillet dernier, de réduire le nombre de chantiers.

MANIOC.org

ORkidé


- 2

A partir du 15 Juillet, seuls 6 chantiers ont été maintenus en activité, au lieu de 10 en Juin. Les 3 usines de broyage ont fonctionné régulièrement toute l'année. La force motrice utilisée a été ramenée de 500 à 300 kw et l'effectif ouvrier de 115 à 74, non compris les équipes de prospections dont l'effectif s'élevait à 14 à la fin de l'année. Parallèlement, les frais généraux d'exploitation en Guyane, ont été réduits de 6.250.000 francs par mois, pour les 6 premiers mois de l'année, à 3.700.000 francs par mois pour la dernière partie de l'année. Cette compression des frais, a permis de supprimer le déficit d'exploitation. Les dépenses de prospection, qui ainsi que nous vous l'expliquons plus loin, ont été financées par la Caisse Centrale de la France d'Outremer, ne sont pas comprises dans ces chiffres. PROSPECTIONS. Grâce à un prSt de 30 millions qui nous a été consenti en 1951 par la Caisse' Centrale, 1° pour terminer les nouvelles installations (frs 17.000.000), 2° pour commencer une importante campagne de prospections (Frs 13.000.000, nous avons entrepris, dès le début de 1952, des recherches systématiques à l'intérieur de nos concessions. Ces recherches sont devenues d'autant plus indispensables, que les gisements en cours d'exploitation montrent des signes très net d'épuisement et que les prospections superficielles entreprises depuis 1950 ne permettent pas de fixer avec certitude des nouvelles zônes aurifères. Le matériel suivant a été acquis : une motopompe mobile basse pression (2k ^); une motopompe mobile haute pression (6k |); une sondeuse Conrad de 4" permettant de forer des trous de 30 mètres. Les prospections 1° Tranchées préliminaires aux monitors actionnés par renseignements fournis par

sont conduites sous 3 formes : faites à la main; 2° Sondages profonds; 3° Lavage les pompes de prospection, afin de contrôler les les travaux précédents.

A la fin de l'année, une première zône aurifère a été mise à jour dans la région de St-Auguste. L'étude d'un filon N. S. qui La traverse, se poursuit avec la. pompe haute pression. Plus de 2.000 tonnes de quartz, d'une teneur moyenne de 12 grs/t. ont été mis à Jour après 6 semaines de lavage. Parallèlement, le service des prospections, dresse une carte exa,cte au 2.000 ème des régions explorées, dont nous vous remettrons un exemplaire à la. fin du mois, en même temps que le plan d'avancement des chantiers. TRAVAUX. Les nouvelles installations ayant été terminées à la fin de 1951, aucun travail important n'a été exécuté en 1952, à l'exception d'un plan incliné de 100 mètres, destiné à permettre à un scraper, actionné par un treuil de 30 cv? d'alimenter les usines de Broyage de Devis, avec les rejets (tailings) des anciennes exploitations.

MANIOC.org

ORkidé


- 3

EFFECTIF OUVRIER. A la fin de l'année, l'effectif ouvrier de la mine comprenait 88 hommes, dont 26 de nationalité française (Guyaneis et Antillais), 7 de nationalité hollandaise (Saramacas) et 55 de nationalité anglaise (St-Luciens). Le personnel dirigeant se composait, à la fin de l'année de : Mr. Mr. Mr. Mr. Mr. Mr.

FOISSY FOLINER PINEL DESBORDES HAMEL J. EDOUARD

Administrateur, Directeur Directeur technique Chef du Service Electro-Mécanique Chef d'exploitation Chef prospecteur Chef Comptable

Tout ce personnel est de nationalité française. Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de notre considération distinguée. P. Pion G. FOISSY

MANIOC.org

ORkidé

[Correspondance à Mr le chef de service des mines provenant la « Société Nouvelle de St-Elie et Adie  

Auteur. Pion, P. / Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles et...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you