Page 59

DE

L A

FIÈVRE

J A U N E .

41

Terre. « Aussitôt, dit Dutertre, ils furent atteints d'une certaine maladie, qu'on nomme communément dans les îles le Coup de barre ; elle cause ordinairement à ceux qui en sont surpris, un mal de tête fort violent , accompagné d'un battement d'artères aux tempes, et d'une grande difficulté de respirer , avec lassitude et douleur de cuisses, comme si on avait été frappé de coups de barre, ce qui a donné sujet au nom qu'on lui a imposé ( 1 ) . Tout cela , ajoute-t-il ailleurs, est accompagné d'une soif enragée, d'une bile jaune qui se répand partout le corps , et d'une mélancolie qui s'empare de l'esprit des malades et les met au tombeau (2). » Il dit dans le premier de ces deux passages que : « Cette maladie attaque ordinairement ceux qui défrichent les terres des îles, à cause des vapeurs vénéneuses qu'elles exhalent (3). » Mais dans Je second, après avoir rappelé: « Qu'au C o m m e n c e m e n t que les îles furent habitées, on attribuait à cette cause, les fièvres pernicieuses et mortelles dont les Européens étaient saisis à leur arrivée, » H fait observer que : « Quoique les terres aient été découvertes, et que l'air soit incomparablement plus pur, tous les nouveaux venus n'ont pas cessé de payer le même tribut qu'auparavant, c e qui contraint les habitans à dire : que c'est le changement de climat, (1) Dutertre, Histoire

générale

P a r i s , 1667; in 4.° ; t. 1, p. 81. (2) Idem , t. 2 , p. 479 , 480, (3) Ibidem , t, 1 , p. 81.

des Antilles

françaises.

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement