Page 401

DES MATIÈRES. 383 Saison froide. Elle n'empêche pas lafièvrejaune. 141 Séquestration. Elle préserve Gibraltar de lafièvrejaune. 162 Siam. Navire venant de Siam. 59 Stimulus. Effets des stimulus dans les irruptions de la f.j. 253 Surinam. Ses maladies. 80 Symptômes. A la Martinique 64

Port Royal de la J a m a ï q u e , sa situation. 154 Pression atmosphérique. Elle n'a rien de commun avec l ' o rigine de la fièvre jaune. 144 Principe morbide. I l n'est point dans l'atmosphère. 111 — Son action. 313 Prognostic. 95 Progression d e la mortalité d e la fièv. j . ; elle prouve la contagion. 194 Propagation d e la fièv. j . en E u r o p e ; pourquoi elle n'a pas eu lieu jusqu'à présent. 274 Pugnet. Témoignage d e ce s a vant médecin. 182 Puissance musculaire conservée jusqu'à la mort. 104 Putréfaction animale et v é g é tale ; elle ne cause ni la peste ni la fièvre jaune. 231 Quarantaine. 62 Québec. La fièvre jaune y p a raît. 24l Quinquina. Ses effets. l31 — Expériences sur l'absorption cutanée de cette s u b stance. 260 Remèdes oxygénés. 136 Reproduction d u principe de la fièvre jaune. 219 Résultats généraux. 292 Résultats des tableaux pathologiques et nécrologiques. 253 Robert. Palétuviers d e ce port et leurs effets. 209 Rochefort. Irruption m e u r trière de la fièv. j . dans cette ville. 282 Saignée. Ses effets. 130 Saintes. Salubrité de ces îles. 108 Saint-Christophe. Ses premiers désastres. 46 Saint-Roch. Ou lui bâtit une chapelle a la Martinique. 61 Sainte-Lucie, Sa température. 237

— Quels sont ceux des irruptions les plus anciennes.295 — C'est leur ensemble q u i constitue la maladie. 319 Syphilis. Elle apparaît avec la fièvre jaune. 25 — Elle est confondue avec cette maladie. 28 Table alphabétique des auteurs dont l'autorité est citée dans cet ouvrage. 360 Tableau météorologique i n d i quant la puissance des agents du climat des A n t i l l e s , e t servant à l'appréciation de leur influence sur le d é v e loppement et la propagation, de la fièvre jaune. 352 Tableau des mutations de l'hôpital du Fort-Royal de l a Martinique. 351 Tableaux nécrologiques i n d i quant la mortalité des t r o u pes françaises cl anglaises des A n t i l l e s , etc. 346. .348. 3 4 9 . 350 Température ; elle n'est pas l a cause de la fièvre jaune. 142 — Son élévation ne la produit pas au Sénégal. 147 — Son abaissement ne l ' e m pêche point. 269 — Tableau de la température moyenne de l'Europe. 271

Théorie de l'infection de la fièvre jaune. 245 Transmission de la fièv. jaune.

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement