Page 342

324

RÉSULTATS.

le Matlazahuatl, qui lors de la découverte du NouveauMonde , était l'une de ses maladies pestilentielles, parait ne s'être répandu que dans la race des Aztèques ; le Pian des Caraïbes s'est propagé aux Antilles, parmi les races africaines qui habitent ces îles, et non parmi les blancs ; des deux contagions endémiques dans la race arabe , l'une, la lèpre, ne s'est point perpétuée en Europe ; tandis que l'autre, la variole, s'y est naturalisée; on sait que le virus rabiéique agit plus spécialement sur l'espèce canine que sur toute autre, et que lorsqu'il est communiqué aux herbivores, il cesse d'être transmissible ( 1 ) . Comme on ignore la nature des virus contagieux, on ne connaît que par leurs effets seulement, leurs rapports avec l'aptitude des races et des individus à en prendre l'infection , ou à y résister ; mais il y a lieu de croire que celte aptitude dépend d'un degré d'excitabilité résultant de l'ensemble de l'organisation,, et c'est pourquoi elle varie comme l'énergie de cette, force vitale, et comme les modifications organiques qui l'accroissent ou la diminuent. 53.° Le développement et la propagation de la ( 1 ) M . Huzard. Ce savant est l'un de ceux de l'Europe qui pourrait fournir le plus de faits lumineux propres à éclaircir l'histoire des contagions, et je ne doute point que cette branche si imparfaite et si importante de la pathologie, ne pût obtenir ,par l u i , de la médecine vétérinaire, des secours non moins utiles , que ceux que l'anatomie humaine a reçu de l'anatomie comparée.

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement