Page 298

280

DE

LA FIÈVRE JAUNE.

fièvre jaune. Deux autres individus, étrangers à l'armée navale, mais qui avaient communiqué avec elle, furent attaqués aussi de cette maladie , et l'un en mourut le cinquième jour. Ces exemples alarmans éveillèrent toute la sollicitude du Conseil de salubrité navale , et les sages mesures qui furent adoptées étouffèrent le mal en sa naissance ( 1 ) . » En consultant les documens de l'histoire médicale de nos ports et de nos armées navales, on trouverait, sans doute, un grand nombre de faits semblables. On y verrait quelles furent les maladies pestilentielles qui, attaquèrent e n 1 7 4 1 , l'escadre du marquis d'Antin ; en 1744 , celle du comte Roquefeuille ; en 1 7 4 6 , celle du duc d'Anville ; e n 1 7 4 7 , celle de M. de Piosen ; en 1 7 5 6 , celle de Dubois de la Motte; et en examinant avec soin les caractères de ces contagions meurtrières qui s'établirent à bord de nos vaisseaux , à la suite des communications de leurs équipages , soit avec des navires des Indes occidentales, soit avec des marins revenant des Antilles , et laissés dans les hôpitaux do Rochefort et de Toulon, on découvrirait vraisemblablement que la fièvre jaune est bien moins étrangère à l'Europe boréale , qu'on ne l'a cru jusqu'à présent. Il n'est pas douteux que, parmi les épidémies , désignées sous le nom de peste , dans le cours des seizième et dix-septième siècles et même pendant la première moitié du dix-huitième, il n ' y en (1) Page 4.

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement