Page 179

DE LA FIÈVRE

JAUNE.

l6l

exercée aux Antilles, sur la fièvre jaune, par les quatorze tremblemens de terre dont j'ai été le témoin, et cette maladie n'a point discontinué de ravager la Martinique pendant les dix-huit mois qui se sont écoulés entre les deux derniers tremblemens de terre éprouvés dans cette île. Sans doute , l'opinion de la production spontanée de la fièvre jaune par les exhalaisons des palétuviers, des dépôts de vases, des wharfs , des forêts et des solfatares , ne présentait rien d'absurde , quand celle maladie était bornée à quelques contrées qui avaient les mêmes localités et le même climat. Mais il ne peut en être ainsi maintenant, que ce fléau s'étend le long du littoral des deux Amériques, depuis l'Équateur jusqu'au-delà du quarante-sixième degré de latitude boréale , et que l'Italie, l'Espagne, les Baléares et les Canaries l'ont vu s'établir sur leurs rivages. Pour ne pas m'éloigner de l'époque la plus récente , et ne point sortir d'une période très-circonscrite, il convient de remarquer que l'année passée ( 1 8 1 9 ) , la fièvre jaune s'est montrée à l'île de Léon, Cadix, Séville, Xérès, Port-Sainte-Marie et autres villes de l'Andalousie ; à Minorque, Cuba, la Jamaïque , la Martinique, la Guadeloupe, Cayenne , la NouvelleOrléans , Charleston, Baltimore et autres ports des États-Unis. Peut-on supposer, avec quelque vraisemblance , que les mêmes localités se retrouvent pour reproduire le même effet sur un aussi grand nombre de points, qui n'offrent entr'eux aucune analogie de 11

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement