Page 17

S Y N O N Y M I E .

9

Antilles, et provenant de l'observation populaire que la fièvre jaune attaquait principalement les matelots, qu'elle est endémique des Indes occidentales, et que ses irruptions ont pour époque la saison de l'hivernage. Calentura,

fiebre amarilla.

Noms donnés à la fièvre jaune en Espagne et dans l'Amérique espagnole; les Anglais se servirent du premier pour désigner cette maladie , lorsqu'en 1586, elle éclata dans l'escadre de Francis Drake , par suite de son expédition à Saint-Domingue. Il est indubitable qu'ils empruntèrent aux habitans de cette île le nom de calentura, qui est étranger à la langue anglaise, et dont on faisait encore usage en 1800, dans l'Andalousie. Cette dénomination a son origine dans l'idée commune que la chaleur est la cause de la maladie ; celle de fiebre amarilla provient de la couleur rouge qui précède l'effusion de l'ictère, et qui manifeste le commencement de l'invasion dans le plus grand nombre des individus attaqués de la lièvre jaune. The concentrated endemie fever. (Robert Jackson.) The malignant fever. ( Walsh. ) The malignant bilious fever. (Rush. ) The autumnal fever. ( Vaughan. ) The malignant pestitentiale fever. (Chisholm. ) The autumnal, endemial, epidemiefever. (Davidge.) The bullam fever. ( Chisholm. )

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement