Page 133

DE LA FIÈVRE JAUNE.

115

Un fait qu'on n'a point encore consigné dans les tristes annales des épidémies, et qui peint toute la rapidité des effets de la lièvre jaune , c'est que la situation des hôpitaux pendant chaque mois de ce trimestre , présente des termes moyens qui, réunis, donnent, pour cet espace de temps, un nombre de malades inférieur de moitié au nombre des morts , exactement comme 23 sont à 50. Ce singulier problème a son effrayante solution dans l'accélération du cours de la maladie , qui arrivait si promptement à une terminaison fatale, que la moitié des hommes qu'on transportait aux hôpitaux expiraient avant qu'on pût leur administrer aucun secours , et même qu'on eût eu le temps de les porter au nombre des malades. Ce terrible résultat prouve que , dans le maximum de sa puissance malfaisante , la lièvre jaune est bien autrement meurtrière que la peste, puisqu'on Egypte, sur 380 Anglais attaqués par cette contagion, il n'en périssait que 1 7 3 , et que même les médecins français parvenaient à faire échapper à la mort deux sur trois de leurs malades ( 1 ) .

(1) Edinburg Review,

1803,

N . ° 3 . — L e comité nommé

au mois de juin 1819, pour examiner les lois anglaises sur la quarantaine des navires provenant de lieux infectés par la peste , ayant fait comparaître devant l u i , parmi les personnes qu'il a consultées sur ce s u j e t , le docteur W i l l i a m P y m , qui a longtemps été employé comme officier de quarantaine à M a l t e , ce

8..

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement