Page 123

DE

LA

F I È V R E

J A U N E .

105

Parvenue à sa dernière période, la maladie manifestait l'approche de son terme fatal, par des vomissemens de matières noirâtres, par des hémorrhagies partielles et passives, par de larges pétéchies plus ou moins rapprochées, pourprées , noires ou sanguinolentes , par l'éruption miliaire et la tuméfaction des parotides ; enfin , par des bubons qui apparaiss e n t aux aisselles, et dont la suppuration était toujours devancée par la fin de la vie. L'autopsie cadavérique donna pour résultats généraux , la présence de la matière du vomissement dans l'estomac , l'engorgement des poumons par des caillots de sang , et presque invariablement des lésions plus ou moins étendues et nombreuses de l'estomac, de la rate et d'une partie des intestins , qui étaient ou phlogosés , ou attaqués par la gangrène. Diverses circonstances , et entr'autres l'idée de la contagion , l'état de putréfaction des cadavres, et le défaut de localités convenables , mirent obstacle à ce que les autopsies donnassent les lumières qu'on pouvait en espérer. Il est toutefois peu vraisemblable qu'on fût arrivé par elles, même avec des connaissances anatomiques d'un ordre supérieur, à des résultats décisifs et é m i nemment utiles; car d'innombrables dissections, faites par des hommes du plus haut mérite , n'ont encore rien produit de semblable ni pour l'hydrophobie ni pour la peste, et ceux qui ont annoncé qu'il en serait autrement pour la fièvre jaune, ignoraient sans doute

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Monographie historique et médicale de la fièvre jaune des Antilles  

Auteur : Alexandre Moreau de Jonnés / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Universi...

Profile for scduag
Advertisement