Page 92

462

Loix et Const. des Colonies Françoises J

lesquelles lesdits Gouvesneurs examineront si lesdites Compagnies sont complettes ; si les Soldats reçoivent les hardes qui leur sont envoyées de France; si ces hardes sont bien conservées, et s'ils reçoivent réguliérement leur Solde et la farine qui leur est ordonnée pour leur subsistance , de quoi ils feront mention dans les Rôles desdites Revues , qu'ils envoyeront tous les mois au Lieutenant - Général et à l'Intendant desdites Isles , pour pourvoir à ce qui se passera sur cela contre les intentions de Sa Majesté ; à l'égard des Milices , veut, Sa Majesté , que lesdits Gouverneurs en fassent pareillement la Revue tous les deux mois dans chaque Quartier desdites Isles , sans obliger les Habitans de sortir de ceux où ils demeurent ; et pour cet effet, qu'ils fassent tous les deux mois le tour de leur Gouvernement, a moins de maladie ou autres empêchemens légitimes. Mande et ordonne, Sa Majesté,audit Sieur Comte de Blénac , Gouverneur et Lieutenant - Général desdites Isles , de tenir la main à l'exécution de la présente Ordonnance. FAIT à Versailles le 25 Août 1687. Signé Louis. Et plus bas, COLBERT.

,

-

du Mémoire du Roi aux sieurs Comte DE BLÉNAC et Administrateurs Généraux des Isles , DUMAITZ DE GOIMPY

EXTRAIT

concernant les Religionnaires.

Du 25 Août 1687. a fort approuvé les mesures qu'ils ont prises pour la conversion de ses Sujets de la R. P. R. qui étoient auxdites Isles , et elle a été très - aise d'apprendre le succès que leurs soins ont eu à cet égard. Elle approuve la conduite que ledit sieur de Blénac marque tenir avec eux , son intention n'étant pas qu'il leur soit fait aucune vexation pour les obliger d'aller à la Messe , ni de s'approcher des Sacremens ; mais il est nécessaire que lesdits sieurs de Blénac et Dumaitz tâchent de les engager à faire leur devoir, par douceur, de leur part, et par instruction, du côté des Missionnaires. Elle leur recommande d'entrer avec attention dans ce détail, et surtout, de prendre toutes les précautions qu'ils estimeront convenables pour empêcher que ces gens n'abandonnent Isles, parce qu'outre qu'ils seroient perdus pour la Religion , ce seroit une fort grande perte pour la Colonie, que cela diminueroit considérablement. SA MAJESTÉ

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement