Page 262

632

Loix et Const. des Colonies Françaises pour les autres Isles, afin qu'ils s'y conforment. Il les excitera en mêmetemps de s'appliquer aux différentes cultures que leurs terres peuvent produire, comme un seul moyen certain , qui les mettra en état de se soutenir, et d'augmenter leur fortune dans les temps de Guerte, de même que dans ceux de Paix. Sa Majesté veut que ledit sieur de la Boulaye sache du sieur Ducasse si la répartition des 1,400,000 liv. qu'Elle a adjugé aux Flibustiers et Habitans de Saint-Domingue , pour leur portion , dans le produit de l'expédition de Carthagene a été entierement faite , tant en Marchandises et Negres , qu'Elle a permis d'acheter pour eux , qu en argent ; et, si elle est arrrêtée par quelque incident , il en prendra connoissance pour y pourvoir, conjointement avec ledit sieur Ducasse ; ou , s'ils ne le peuvent , ils en dresseront un Procès-verbal , sur lequel Sa Majesté décidera. L'Etablissement de la nouvelle Colonie, qui commence à se former au Quartier du Sud , méritant une attention particuliere par rapport à son objet, ledit sieur de la Boulaye verra si les mesures qui se prennent pour y parvenir peuvent réussir, et sont conformes aux intentions du Roi ; si la Compagnie qui l'entreprend peut espérer de lier Commerce avec les Espagnols, de même que les autres Nations ; si elle y sera considérablement troublée par les Ecossois, qui se sont emparés de l'Isle d'Or, dans le Golphe du Darien; si elle a commencé des Habitations dans l'étendue de sa Concession, à la culture de quelles denrées la terre y est plus propre ; et, si elle est exposée aux insultes des Espagnols, par terre, ou si la communication est, ainsi qu'on le dit, impraticable. Après la discussion particuliere de ce qui concerne chaque Isle, Sa Majesté veut généralement que ledit sieur de la Boulaye examine en chacune sa disposition et son état présent, tant par rapport à la force de la Colonie qu'à son Commerce ; qu'il en dresse des Mémoires exacts, qui en contiendront, entr'autres choses, le recensement, la situation , les défenses , les denrées qui y croissent, celles qui pourroient y venir, et les autres choses qu'il jugera pouvoir en donner à Sa Majesté, une connoissance plus précise et plus étendue, et des vues pour rendre ces Colonies plus florissantes. Il verra en chaque Isle les Troupes qui y sont en Garnison ; si elles sont bien entretenues et exercées ; si les Capitaines ne les font point travailler pour eux, etc. Il saura pareillement en quel état sont les Milices , si elles sont bien armées, et si l'expédient qui a été proposé d'y établir des Colonels, dont le

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement