Page 205

de l'Amérique sous Le Vent. 575 et Rochelle de la Saint-Malo, de par Ports les les Frégates le Pontchartrain et la Françoise , qui seront remis audit sieur de Vanolles ou au Porteur de sa Procuration, ou le prix provenantde la vente qui en aura été faite, déduit sur la part qui leur appartient dans ladite somme de quatorze cens mille livres. FAIT au Conseil d'Etat, etc.

LETTRE du Ministre à M. DUCASSE, pour établir deux Hôpitaux ,

l'un au Cap , l'autre à Léogane. Du 25 Décembre 1697. M. Le nombre de Soldats nouveaux qui seront envoyés à Saint-Domingue , pour rendre les Compagnies complettes, et celui des Passagers , qui ne manqueront pas d'y aller, excités par la grace que le Roi veut bien accorder à ceux qui s'y rendront, et à Saint-Christophe , avant le premier Juillet, m'oblige à vous faire part de la crainte que j'ai que ce secours ne soit pas aussi utile à la Colonie qu'il est à desirer par les maladies dans lesquelles tombent nécessairement ceux qui ne sont point accoutumés au climat de Saint-Domingue, qui en feront périr la meilleure partie , si on ne leur prépare des secours par lesquels ils puissent éviter les suites de ces premiers accidens ; pour y parvenir, il me paroît que le soin le plus pressant que vous deviez avoir à présent, est de penser à établir un Hôpital au Cap , et un autre à Léogane , qu'on pourra , à l'avenir , transporter à l'Isle à Vache, ou y en faire un troisieme s'il convient. Vous pouvez pour cet effet y employer le fond que le Roi fait dans les Etats pour la dépense des Hôpitaux ; profiter du temps que les Soldats, à leur arrivée, conserveront encore leur santé, pour les y faire travailler à demi journée; tirer quelques Negres des Habitans tout a tour , et les excitant partie par charité, et en partie par les ordres du Roi ; convertir en peines pécuniaires les châtimens qu' ils mériteront , et faite du tout le meilleur usage , et le plus promptement qu'il vous sera possible. De ma part je chargerai M. Bégon de vous envoyer, par les Vaisseaux qui partiront à la fin du mois prochain , des ferrures , quelques matelats , des toiles pour les paillasses et pour des draps de lits , et des carreaux à paver. J 'obligeiai le Pore Supérieur de la Charité d'y envoyer incessamment des Religieux, et ceux qui fourniront des Negres pour les Flibustiers , d'en donner quelques-uns par aumône pour ces Hôpitaux. Le Roi leur fera aussi payer la Solde et la Ration de Farine

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Loix et constitutions des colonies françoises de l'Amérique sous le vent, t. I  

Auteur : M. Moreau de Saint-Méry / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université d...

Profile for scduag
Advertisement