Page 321

DU GOUVERNEMENT DE NORVEGE.

315

il fit valoir un titre peu solide, celui de fils d'une princesse danoise. Avant cette époque, les deux royaumes avaient été souvent réunis ; et ces réunions, peu durables,avaient toujours été opérées par des mariages, des successions, des élections, des considérations politiques, plutôt que par la force des armes. La dernière réunion, effectuée de la manière que nous venons d'expliquer, avait duré plus de quatre siècles, quand tout-à-coup les deux états furent séparés par une de ces tempêtes politiques , presque toujours plus funestes aux habitans du globe, que ne le sont les révolutions physiques. Depuis un temps immémorial, la Norvége avait été convoitée par la Suède, ainsi que dans les derniers temps la Finlande l'avait été par la Russie. A peine le siége du gouvernement de ce vaste empire avait-il été transporté de Moscou à Saint-Pétersbourg, qu'on commençait déjà à sentir que la capitale, se trouvant ainsi placée sur les frontières de l'empire, il était nécessaire d'obtenir un accroissement de territoire. L'impératrice Catherine , ayant entendu dans son palais à Saint-Pétersbourg, en 1788, le bruit du canon suédois, tiré en Finlande, comprit alors facilement que cette province lui était devenue nécessaire ; aussi le cabinet de St.Pétersbourg ne manqua-t-il pas de profiter des fautes du derniers des Gustavés, pour le forcer à une cession ex trêmement douloureuse pour la Suède. Il fallait au successeur de Gustave un équivalent, ou ce qu'on appelle des indemnités. La Norvège présenta it le seul équivalent, qui fût à la convenance de la Suède. Le gouvernement suèdois parvint à, son but, en profitant des circonstances favorables qui s'offrirent, et en cherchant à devenir le plus fort; ce qui s'appelle, en politique, avoir raison. La grande coalition de toutes les puissances européennes contre la France, avait mis le Danemarck à deux doigts de sa perte. La prolongation d'une neutralité d'abord avantageuse, mais qui, depuis la paix de Tilsit, était devenue pleine de

Collection des constitutions, chartes et lois fondamentales des peuples de l'Europe...Tome III  

Auteur : Dufau, Pierre-Armand / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Collection des constitutions, chartes et lois fondamentales des peuples de l'Europe...Tome III  

Auteur : Dufau, Pierre-Armand / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement