Page 267

DU GOUVERNEMENT BE SUÈDE. 2&1 sita pas à en attribuer la cause aux malversations des sénateurs et des membres du conseil de régence. Il demanda que leurs fortunes particulières fussent consacrées à indemniser 1' état des suites funestes de leur administration , et déclara que pour prévenir de semblables malheurs, il convenait d'ôter au sénat l'autorité qu'il s'était arrogée. Un comité nommé par les états, examina ou feignit d'examiner les propositions du roi : et bientôt après la diète les adopta, avec un empressement qu'il est difficile de concevoir. Elle déclara non-seulement que le serment que prêtait le roi ,à son couronnement, de gouverner l'état de l'avis des sénateurs cessait d'être obligatoire pour lui; mais en outre, que, le roi tenant la couronne d& Dieu , était responsable a lui seul de ses actions. On ne voit pas d'abord comment les états du royaume, qui s'étaient montrés souvent si. jaloux de la liberté de la nation , en firent à cette époque le sacrifice presque spontané; mais en étudiant avec soin 1'histoire de cette révolution, on s'aperçoit que des jalousies secrètes divisaient les ordres de l'état. Les nobles et les bourgeois recherchaient la faveur du prince, qui leur était nécessaire pour suppléer à leurs revenus : le clergé, les bourgeois et les paysans voyaient avec envie la puissance de la noblesse. Le roi profita de ces dispositions, augmenta sa puissance, et chaque parti aveuglé par ses passions, se félicita de l'abaissement de ses adversaires. D'ailleurs le clergé conservait toujours une grande influence sur les esprits : c'était un puissant auxiliaire que le prince sut ménager et dont il se servit avec beaucoup d habileté. Toutefois et malgré toutes ces précautions, des mesures fiscales d'une sévérité excessive, rendirent le monarque odieux à ses sujets; et sans la crainte qu'inspirait à la nation une armée nombreuse et aguerrie, il est vraisemblable que Charles XI n eût pas conservé et transmis à Charles XII, son fils, l'autorité absolue.

Collection des constitutions, chartes et lois fondamentales des peuples de l'Europe...Tome III  

Auteur : Dufau, Pierre-Armand / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Collection des constitutions, chartes et lois fondamentales des peuples de l'Europe...Tome III  

Auteur : Dufau, Pierre-Armand / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des...

Profile for scduag
Advertisement