Page 98

DEPORTATION f>2 se défendre , tenait Villeneau si éloigné de la route ordinaire , et il avait si mal calculé sa longitude , qu'un jour qu'il s'en doutait le moins , on signala du haut des hunes des brisans dont nous n'étions pas à deux milles. Ils étaient occasionnés par le voisinage des îles du Cap-Vert, qu'une brume extrêmement épaisse nous avait cachées. L'épouvante fut grande , mais heureusement il ventait peu. Nous passâmes au milieu des îles sans accident. Quoique nous en fussions très-près , nous ne découvrîmes ni hommes, ni animaux , ni rien qui annonçât un pays habité. Un autre jour la Vigie s'écrie : navire! autre alarme. Ce n'était qu'un souffleur. On avait pris pour un mât la colonne d'eau qu'il avait soufflée à une grande distance. Dans les autres occasions où l'on a crié navire ! la pâleur était tout de suite peinte sur le visage du capitaine , nous l'entendions demander avec effroi : Est-il bien gros ? a-t-il le vent à nous ? y en a-t-il plusieurs ? Quoique ces questions soient d'usage en pareil cas , le ton avec lequel elles étaient faites était si extraordinaire que les matelots ne cessaient d'en plaisanter. C'était à qui s'égayerait le plus à ses dépens. J'ai su par la suite qu'il avait

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement