Page 93

ET NAUFRAGE. 87 tés dans des gouffres pestilentiels , condamnés à ne respirer qu'un air empoisonné , à ne recevoir qu'une nourriture mal-saine, dégoûtante et insuffisante, à éprouver toutes les horreurs de la mal-propreté , du besoin et de la misère ? Sans doute, notre sang ne coulait point ; mais quel est celui de nous qui n'eût pas mille fois préféré une mort prompte, à l'état horrible dans lequel nous existions • quel est celui de nous qui ne s'est pas trèssouvent écrié , pourquoi ne nous ont-ils pas fait fusiller ! ils nous auraient bien moins fait souffrir ! Et vous , chargés de faire exécuter la déportation, vous qui avez froidement commandé toutes les atrocités que je viens de décrire, quel cœur de fer avez-vous donc reçu de la nature î Il était probable que la moitié de nous succombcroit à un traitement aussi inhumain; cependant ce fut encore ici, comme dans l'histoire de notre combat, personne ne périt. Assurément rien n'est plus étonnant. Qu'on choisisse en Europe cent quatre-vingttreize individus de la plus forte constitution, dans l'âge de la plus grande vigueur, pris dans les classes les plus accoutuméesaux privations, qu'on les traite pendant quatre - vingt-seize F 4

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement