Page 91

85 ET NAUFRAGE. jusqu'au mât de misaine; c'est-à-dire , que nous avions à-peu-près autant d'espace pour manger que pour coucher , avec cette observation , néanmoins, que la batterie était sur les extrémités latérales , occupée par les canons , et dans le centre , par les chaloupes. Nous étions donc obligés de manger debout, dans l'intervalle qui était entre les chaloupes et les canons, n'ayant ni moyens, ni local suffisant pour nous asseoir. Quelques-uns se plaçaient sur les canons. A peine les individus de chaque table , se serrant les uns contre les autres ;et se tournant de biais, avaient-ils au milieu d'eux assez d'espace pour mettre la gamelle et le bidon , en les plaçant l'un sur l'autre, et pour peu qu'il y eût de roulis , nous tombions les uns sur les autres. Nous répandions le vin , nous laissions aller sous les pieds et dans les ordures , les alimens que nous tenions aux mains , et que plusieurs de nous ne relevaient pas moins ; car enfin fallait - il manger quelque chose. Nous ressemblions à des troupeaux d'animaux, qui puisent dans un baquet commun la nourriture qu'on leur donne , avec cette différence, qu'ils sont ou peuvent être tranquilles , et que nous ne l'étions pas. L'officier de distribution venait jV 2,

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement