Page 78

72

DEPORTATION

plus particulier. Il était plein d'attention pour Gibert-Desraolières, qui lui avait été recommandé, et se conduisait d'ailleurs envers nous aussi bien qu'il le pouvait. Il en était de même des autres officiers, qui traitaient quelquesuns de nous plutôt en camarades qu'en prisonniers. J'en ai vu qui étaient bien indignés du rôle qu'on leur faisait jouer. « Qu'on nous « envoie , disaient-ils,Contre les ennemis de « notre patrie, c'est notre métier, c'est notre « devoir, nous le remplirons avec plaisir ; « mais qu'on nous fasse servir de geôliers à « d'honnêtes gens qu'on persécute , et que « nous nous honorons d'estimer, voilà ce qui « est abominable. Cependant il faut obéir , « ou être tout au moins destitué ; et comment « faire quand on a besoin de son état? Adou« cir leur sort autant que nous le pourrons, «est la seule consolation qui nous reste ; nous « y ferons tout ce qui dépendra de nous. » Hélas ! ces bonnes dispositions ont été en pure perte. Notre destinée était d'être transférés sur un autre bâtiment, ou nous en trouvâmes de bien différentes ! On demandera peut-être quel fut le nombre des victimes de la longue et vive canonnade dont j'ai parlé , et l'on sera fort étonné

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement