Page 63

ET NAUFRAGE.

5r

vader. Je me déterminai, par les considérations qui ont engagé tant de maris , tant de pères de famille à se sacrifier. Je savais que •le séquestre était mis sur le peu de bien que je possède, séquestre qui n'a été levé qu'avec beaucoup de peine, plus d'une année après la connaissance officielle de mon arrivée à la, Guyane, et je connaissais assez nos prescripteurs, pour me douter que tout ce qui se serait soustrait à la déportation, serait traité en émigré , comme de fait, ils ont eu la barbarie de le décréter par la suite. Eh bien i dis-je , puisqu'ils veulent me perdre, qu'ils se satisfassent, mais , au moins, sauvons ma femme et mes enfans des horreurs de l'indigence ; conservons-leur ma très-modique fortune. Et ce sentiment l'emporta. Il l'emporta encore dans une autre occasion, dont je parlerai bientôt ; et si, par la suite , je me suis sauvé de la Guyane, ce n'est que lorsque je me suis vu entouré de cadavres , et que je me suis cru autorisé à venir à file d'Oléron. J'arrivai avec mon brave chasseur à SaintMaur,oiinous fûmes joints deux heures après par le convoi. Nous devions coucher à l'auberge où nous soupâmes,mais le concierge des prisons s'étant plaint qu'on le frustrait de ses droits,

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement