Page 210

4

2O

DEPORTATION

laissé tranquille jusqu'à sa guérison. Vous n'auriez pas fait comme Jeannet, qui était à cet égard d'une barbarie révoltante. Il causa la mort à ce malheureux Troneon-Ducoudray, en lui refusant de venir à Cayenne, pour se faire traiter. — Oh! votre Jeannet ne m'en parlez pas, cet homme ne sera jamais mon modèle ; si quelque déporté tombe malade sur les habitations , il n'a qu'à me présenter pétition et je le laisserai venir. — Ce mot ne fut pas plutôt lâché que , pour le lier par le fait, une pétition fut bientôt présentée, et répondue comme il Pavait annoncé. Bertollon avait vendu son habitation à Germain, dont j'ai eu beaucoup à me louer. Jeprofitaid'une occasionqui se présentapour l'informer d'un érésypele que j'avais sur la jambe , et de la fièvre qui en était la suite. Je l'invitai à communiquer ma lettre à un officier de santé, et à m'envoyer son avis par écrit : c'était dans le moment où Burnel avait annoncé qu'il laisserait venir les déportés malades. Au lieu de remplir ma commission , Germain fut porter ma lettre à l'agent ; il lui présenta pétition pour me faire venir à Cayenne , et obtint une permission de vingt

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement