Page 200

i94

DEPORTATION

de quoi il était capable. Revenus de leur consternation , ils forment la résolution de n'être pas ses victimes, et le forcent à se rembarquer. Nouvelle doléance de sa part auprès du directoire, nouvelle agence. Pour le coup, ce fut celle de Cayenne. Il part, rencontre par hasard son père dans un café ; par hasard aussi, ils se reconnaissent. II l'emmène à Cayenne, avec un tas d'autres fourbisseurs de la révolution, qu'il avait ramassés dans les fameux comités. C'étaient presque tous gens affamés, qui se jetèrent sur cette pauvre colonie , comme sur une proie, et qu'ils ont travaillée en conséquence. Il eût été difficile de choisir un plus mauvais administrateur que Burnel. Cet homme est violent, ignorant, inconséquent, orgueilleux et cupide. N'ayant point de pian , il se déterminait toujours par les idées du moment, contredisait et réformait, asse? ordinairement, le lendemain ce qu'il avait fait la veille. Au lieu d'annoncer une administration douce et paternelle , il annonça la plus grande sévérité. Sa proclamation du 25 brumaire , contenait ces mots en lettres majuscules, le travail ou la mort. Qu'arriva t-il ? on travailla moins, il ne fit périr personne, et les nègres le nié-

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement