Page 196

DEPO R T AT I O N ig® Que de consolations ils puisaient dans la religion ! Je doute que des athées eussent eu la même tranquillité. Souvent je me mettais, avec un livre, dans mon canot, au lever ou au coucher du soleil, sans autre objet que de lire en rivière , en me laissant dériver , et de jouir de la beauté du spectacle. Ces rivières sont bordées d'arbres très-élevés , et de la plus belle verdure; ils étaient presque toujours garnis d'oiseaux diversement et très-brillamment coloriés : mais un des plus beaux momens était celui où une compagnie de flamands, au plumage couleur de feu , s'abattait sur ces arbres. Le contraste des deux couleurs, joint aux différens effets delà lumière, produits par les rayons obliques du soleil, dans ces immenses et profondes solitudes, formait un ensemble ravissant. Quelquefois paraissait de loin un petit canot, conduit par un nègre pêcheur. Je commençais à être connu, il s'approchait de moi, me demandait, que nove ? je lui répondais, pasave, je n'en sais rien, et il continuait sa route. Nous n'avions pas, pour l'ordinaire , de plus longues conversations. Dans un pays aussi chaud , c'est un besoin que de se baigner. J'étais un soir dans la

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement