Page 156

DEPORTATION déportation, lorsqu'elles demandaient du pain pour elles et leurs enfans:c( c'est la faute « de vos maris si vous mourez de faim : que ne « se rendent-ils à la Guyane, et vous obtiendrez « la main-levée du séquestre. Lisez Lescalier, «lisez les journaux, et vous verrez que c'est « un excellent pays que la Guyane, et sur-tout « Conanama. Les déportés n'y manquent de « rien , ils y sont fort bien....)) Oui, plusieurs d'entr'eux ne manquaient de rien; ils étaient morts. Le directoire venait d'expédier à l'agent, qui faisait tout au monde pour se montrer digne de sa confiance, et qui se croyait obligé de lui obéir au prix de tout lui-même, deux nouvelles Corvettes rempliesde déportés. L'une fut prise par les Anglais, qui exercèrent , envers ces infortunés , les devoirs de la plus secourable humanité, et qui leur fournissent encore les moyens d'une honnête existence. C'était celle sur laquelle se trouvait madame Rovère. Cette femme courageuse > était partie avec des enfans au berceau , pour' aller partager l'infortune d'un époux qui lui avait sauvé la vie. Il était parvenu , à travers mille dangers, à la soustraire en 1794, au tribunal révolutionnaire} dans les prisons du3 DO

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement