Page 140

i34 DEPORTATION les seuls déposés à Conanama , et que cette disposition parût étrangère aux déportés déjà établis à Siijamary , dont il n'était nulle" ment fait mention; ou que tout au nïoins elle fût douteuse à leur égard , ne fût-ce que par son silence ; Jeannet ne voulut pas moins les y comprendre. Ils étaient réduits à un très-petit nombre , depuis le départ de leurs camarades , qui fut suivi de très-près de la mort de 'Tronçon-Ducoudray, de Bourdon ( de l'Oise) et de la Viîleheurnois. Les deux premiersexpirèrentlemême jour,4 messidor, le dernie r mourut le 10 thermidor. Tronçon3 Ducoudray avait vainement sollicité sa translation à Cayenne , pour s'y faire traiter; il avait écrit à Jeannet. cc C'est à vous-même « que je veux in'adresser , car il n'est pas pos"* (( sible qu'instruit de mon état, vous me « refusiez d'aller à Cayenne. Ce refus me met« trait au désespoir, et serait un arrêt de mort. )> Jeannet eut la barbarie de le refuser , et Tronçon-Ducoudray mourut. Il s'était montré plus humain pour Collot-d'Herbois et Billaud-Varennes , et ne les avait pas empêchés de venir à l'hôpital. Mais ceux-là avaient droit d'obtenir de lui des préférences. Lorsqu'il apprit que la mortalité commençait à

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement