Page 106

D K P Ô R TA T I O N foo dis-je en moi-même ! si les hommes qui y sont nés, 011 qui l'habitent volontairement depuis long-temps , ont une aussi mauvaise santé , à quoi doivent s'attendre ceux qu'on y mène à cinquante ans , dans un état de proscription ? Mais ce qui m'affligea bien vivement , ce fut de voir une garde de noirs nous entourer la baïonnette au bout du fusil, et nous conduire dans une maison de réclusion. Je m'étais flatté qu'arrivé au lieu de la déportation , j'y jouirais d'une entière liberté. Cette maison , quoique très-délabrée, me parut un palais en sortant de la frégate. Je fus conduit dans une grande chambre , où nous avions le double agrément de n'être plus les uns sur les autres , et de respirer d'autant plus à notre aise, que , suivant l'usage du pays, où les vitres ne sont pas connues, notre appartement était ouvert à tous les vents. On nous distribua la ration militaire ; mais à portée de nous procurer , en payant, ce qui nous convenait le mieux, ce ne fut point à la viande salée , qui en faisait la principale base , que je donnai la préférence. Je me nourris particulièrement de poisson , de riz, de fruits, en un mot, de tout ce qui pouvait porter quelque rafraîchissement

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement