Page 103

ET

NAUFRAGE.

97

cap d'Orange ; bientôt on vit et on doubla le Connétable : enfin, le 22,nous nous trouvâmes en face de Cayenne , et nous mouillâmes près de l'Enfant-Perdu , environ à quatre lieues de cette capitale de la Guyane française , n'y ayant pas assez d'eau pour s'en approcher davantage sans danger. Le lendemain , le capitaine fut à Cayenne avec sa chaloupe, pour faire part de l'objet de sa mission à l'agent du gouvernement. Nous fûmes alors sous le commandement du lieutenant Jagot, qui nous donna tous les adoucissemens qui dépendaient de lui. Le mot de passagers fut substitué à celui de déportés, et nous nous crûmes de nouveau sur la Charente. La chaloupe revint sans le capitaine ; elle apportait des fruits que les matelots voulaient nous vendre très-cher, mais que le lieutenant fixa à un prix modéré. C'est à son retour que j'appris l'évasion de Pichegru , Villot, Delarue , Aubry , Barthélémy , Létellier son respectable ami, Ramel et Dossonville ^ qui, depuis trois jours, étaient partis de Sinamary. J'avoue que la première impression de cette nouvelle me fut extrêmement pénible. Je me voyais privé de quelques hommes estimables, sur la société desquels j'avais beauG

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement