Page 102

DEPORTATION 96 cette fonction sans fredonner à nos oreilles : « Tyrans, descendez au cercueil. »

C'était bien un véritable cercueil que l'endroit où il nous faisait descendre ; mais l'on ne se serait pas douté que c'était nous qui étions les tyrans. Notre traversée n'a rien eu de remarquable. L'équipage 11e perdit qu'un seul homme, par accident : c'était un matelot qui, pendant la nuit, et dans un moment orageux, exécutant une manœuvre périlleuse, tomba dans la mer et ne reparut plus ; nous n'eûmes pas d'autre rencontre que celle dont j'ai parlé. Quelques troupes de marsouins , deux jeunes requins , qui furent pris et mangés par les matelots , des poissons volans , dont quelques-uns entrèrent par les sabords , et enfin un poisson d'environ vingt pieds , qui suivit à-peu-près une heure notre bâtiment, et dont personne n'a su le nom , voilà tout ce que nous avons vu en ce genre. Le changement de couleur dans les eaux qui avaient perdu de leur verdeur , nous apprit que nous étions dans le courant des Amazones et que nous ne tarderions pas à voir la terre. Le 20 prairial(9 mai) on reconnut le cap

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Déportation et naufrage de J.-J. Aymé, ex-législateur, suivis du tableau de vie et de mort...  

Auteur : Aymé, Jean-Jacques / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des An...

Profile for scduag
Advertisement