Page 97

(93) tirez bientôt la victime de leur cruauté. Artaban , commandeur de cette habitation, sut capter toute la confiance de madame Flaméau : il était souple et caressant, mais c'était pour mieux tromper, car il était, par caractère, le plus fourbe et le plus pervers de tous les nègres. Sa femme était attachée au service de la maison; elle avait la surveillance de la bassecour. Ils avaient eu ensemble six enfants , dont deux étaient déjà grands et bons ouvriers; l'aîné était le premier raffineur et l'autre tonnelier: les quatre suivants étaient encore très jeunes. Toute cette famille était journellement comblée de faveurs, de la part de madame Flaméau. Il n'y avait pas encore six mois que cette intéressante veuve avait pris la gestion de son habitation , qu'elle

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement