Page 52

(48) On l'a vu réconcilier les ennemis les plus acharnés, et terminer, à la satisfaction des parties, des procès qui auraient entraîné leur ruine. Il passa quelques années après à Saint-Domingue, en qualité de lieutenantgénéral du gouvernement, et ayant la promesse de succéder à M. le comte d'Ennery, alors gouverneur de cette île : mais avant ce temps, il fut frappé par la foudre, et une mort prompte l'enleva à l'amour de tous les habitants de Saint-Domingue, et à celui d'une famille dont il faisait la gloire et dont il assurait le bonheur. (C'est un fils qui vient de répandre des fleurs sur la tombe du meilleur des pères, en se proposant de peindre le plus vertueux des hommes.) Toutes les craintes d'un siège étant dissipées, M. le marquis de Beauharnais fit afficher dans tous les quartiers

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement