Page 36

(32) coupable. M . Sainprale lui faisait serrer elle-même ses vêtements et les arranger avec ordre. Ses repas étaient réglés, et elle ne mangeait que les mets qui convenaient à son sexe. Elle ne buvait de vin pur ou de liqueurs que lorsque sa mère voulait la punir; elle lui disait alors : « Une » demoiselle doit toujours être docile, » douce et complaisante ; vous avez » mieux aimé être turbulente , mé» chante , et vous m'avez désobéi ; » vous avez témoigné de l'humeur, » vous ne méritez donc pas d'être » traitée aujourd'hui avec les égards » que l'on doit à une demoiselle, et » vous allez l'être comme un méchant » garçon , puisque vous avez imité sa » conduite. Vous ne mangerez à votre » repas que de la viande et vous ne » boirez que du vin pur. » Carina pleurait amèrement, car elle avait me

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement