Page 302

(24) niers jours, plantant encore, il dira, avec le vieillard de Lafontaine : Mes arrières neveux me devront cet ombrage : Eh bien ! défendez-vous au sage De se donner des soins pour le plaisir d'autrui ? Cela même est un fruit que je goûte aujourd'hui !

Les arbres qui joignent à l'avantage de couvrir de leurs rameaux touffus un large espace, celui de produire des fruits d'un goût exquis, ou dont les feuilles et les fleurs répandent au loin un délicieux parfum, doivent, sans contredit, être préférés pour embellir les entours de nos maisons. C'est là que l'on doit voir, et pêle-mêle, des orangers, des citroniers, des tamarins, des manghiers, des girofliers, des pommiers-rose, etc., etc., etc. Pour rendre facile la multiplication des arbres que je sollicite avec tant

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement