Page 255

(251) s'était flattée ; et toujours la colonie est réduite à se procurer les objets les plus essentiels, comme les nègres et la morue , par la contrebande, voie également nuisible au colon, qui paie au vendeur le risque qu'il court, et au commerce national, privé de son côté, des denrées données en échange. Une ressource vient d'être ouverte à la côte d'Espagne , pour les bois et les bestiaux ; et Sa Majesté se propose d'employer tous les moyens qui dépendront d'elle, pour pourvoir aux autres besoins et concilier les intérêts indivisibles du royaume et des colonies. Il est encore des circonstances qui peuvent forcer à recourir à l'étranger, pour procurer aux habitants les denrées nécessaires à leur subsistance ; les sieurs de Bouillé et Tascher ne doivent cependant s'y déterminer que dans des cas indispensables, et lorsqu'il ne restera plus d'espérance d'être secouru à temps par le commerce national. Ils doivent alors faire constater, dans une assemblée d'habitants , de négociants et de capitaines français , la nature et la qualité des objets que les besoins du moment pour-

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement