Page 221

(217) » dans l'âme de mon époux , si juste» ment chéri, et dans celle de ma sensible Carina, la tranquillité dont » ils ont besoin, et pour eux et pour moi. Je suis très malade , je ne le » dissimule plus ; l'opération que je » vaissubir est dangereuse sans doute, » » » »

mais la nature a bien des ressources; Dieu,infiniment bon,est tout-puissant, je puis donc encore jouir du bonheur de vivre avec ceux qui me l'ont tant aimer la vie ! » L'ultima che si perde è la speranza ! « L'espérance est ce qui nous abandonne le der-

» nier ! »

Le curé entra comme elle finissait de parler, et aussitôt elle reprit en ces termes: « Venez auprès de moi, » respectable ministre du Dieu que » j'adore ! votre présence est un » baume salutaire pour les malheu10

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement