Page 22

(18) ville, qu'unit un pont de la tiers de pierre. La rivière des Pères, semblable à celle de l'Hôpital, et dont le lit lui est parallèle, borne la ville audessus de la partie du Fort. Le quartier du Mouillage est resserré entre le rivage de la mer et le morne Mirail, montagne qui mesure toute la longueur de ce quartier. Sur la côte de ce morne, on voit plantés, çà et là, des palmistes, des cocotiers, des manghiers, des orangers et un grand nombre d'autres arbres , toujours verts, et chargés de fleurs et de fruits, dont le parfum embaume la rade et se répand au loin. On aperçoit au travers de ces arbres de jolies maisons de plaisance. Une nouvelle ville, bâtie en amphithéâtre, se joint au quartier du Fort. Toutes les maisons de la Nouvelle Cité et du quartier de la Consolation ont des jardins.

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement