Page 202

(198) » bles. Bientôt les enfants, gages pré» cieux de l'amour conjugal, appren» nent de nous à seconder nos efforts » pour embellir les jours, pour égayer » tous les moments d'un père qui les » chérit. Sans cesse avec la nature, » nous avons osé étudier les senti» ments, et nous avons cru recon» naître que l'amour est une chaleur » brulante qui circule avec le sang, » et que l'âge doit nécessairement at» ténuer. Mais si de bonne heure la » raison et la vertu en modèrent les » transports ou réussissent à les diri» ger, elles lui font succéder l'amitié » qui, elle,réside éternellement dans » le coeur. C'est cette sainte amitié » qui fait le charme de notre vie et » qui est la source inépuisable de tous » nos plaisirs. Après ce tableau fidèle » de la vie que nous menons, croirez» vous, Madame, qu'un mari, s'il

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement