Page 190

(186) douleur et occasionne la fièvre. II en est qui ont jusqu'à vingt-deux pouces de longueur. Cependant on croit que ceux de cette taille ont été apportés dans l'île avec les bois qu'on tire du continent, car ceux ordinaires de la Martinique n'ont guères que de six à huit ponces» Ce naturaliste raconta tout ce qu'il avait vu et entendu dire des fourmis. Ce nouveau fléau, inconnu dans cette colonie jusqu'alors, y avait été apporté , à ce qu'on croit, par un navire chargé de planches prises à la Barbade, et qui a fait naufrage sur la côte du quartier du François. « Il » faut voir pour le croire, disait » M. Tamony , les ravages que font ces insectes ; la terre en est cou» verte, il y en a autant que de grains » de sable sur le rivage de la mer; ils s'emparent des maisons, ils dévo-

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement