Page 185

(181) friable, qui se dissout facilement dans l'eau, qui a l'aspect de la calcédoine, et qui lui paraissait contenir beaucoup de magnésie. Elle est très abondante sur le chemin qui conduit à la cascade près de St.-Pierre. Sur le sommet de la montagne Pelée est, dit-il, un plateau d'une certaine étendue, et sur lequel se voit un étang très profond. On croit qu'il a été formé dans l'endroit même où a été anciennement le principal cratère du volcan. Sur le revers de la montagne ou aperçoit encore des soupiraux qui laissent s'exhaler une forte odeur de soufre, et de temps à autre de la fumée avec assez d'abondance. —Du côté du bourg du Prêcheur il y a des eaux thermales très estimées : on en voit de nature un peu différente au bas des montagnes dites les Pitons de Fort-de-France ; il y a aussi une

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement