Page 142

(138) selles que madame Sainprale et sa fille firent la connaissance de l'intéressante demoiselle de la Pag****. Cette très-aimable créole, grande, bien faite, ayant une figure charmante, joignait à toutes les grâces du jeune âge un esprit très-cultivé et toutes les qualités du cœur. C'est le plus beau don que le ciel ait pu faire à madame San*** de la Pag****, son excellente mère , dont le nom ne se prononce jamais, dans l'île, sans qu'on y ajoute tous les éloges que mérite la vertu. Mais, revenons a la jeune demoiselle de la Pag**** ; il est bien doux, pour qui a le bonheur de la connaître, d'avoir à parler d'elle ; et, qui peut ne pas se plaire à l'entendre célébrer ? Une diseuse de bonne aventure , M . David, que la réalisation de quelques prédictions avait mise très en faveur, fut consultée aussi elle

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement