Page 137

(133) inquiétudes qu'elle s'étudiait de son mieux à cacher, Faisaient admirer sa grande sensibilité et attendrissaient tous ceux qui en étaient les témoins. Le jour du départ étant arrivé, Zémédare et ses deux parentes, s'embarquèrent à St. Pierre, dans un canot de poste, pour se rendre à Fortde-France. Les domestiques les précédèrent avec tous les effets, dans un canot passager. Les canots de poste sont de petites embarcations très - commodes ; ils sont conduits par quatre ou cinq nègres, bons rameurs; et comme ces canots sont sans quille et bien taillés pour la marche, ils glissent avec rapidité sur la surface de la mer , qui est rarement agitée dans toute l'étendue de la côte cle dessous le vent de l'île; ils ne vont jamais au-delà. Les

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement