Page 118

(114) jamais la gamme tout entière. Leur instrument favori est le bamboula, espèce de timbale, dont le fond, au lieu d être arrondi, se prolonge en cône. Pour augmenter l'effet de cet instrument, les négresses, qui entourent les danses, frappent dans leurs mains en cadence, et elles répètent toutes, en chœur, l'air battu sur le bamboula. Les nègres créoles imitent quelquefois, et avec assez de succès , les danses européennes ; et leurs airs et leurs chansons sont aussi plus travaillés que ceux des nègres de la côte d'Afrique. Ils sont les poètes et les musiciens des ateliers; le plus petit évènement exerce leur verve. Les nègres ont pour chaque espèce de travail un air et des paroles différentes; il faut toujours qu'ils chan-

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Les amours de Zemedare et Carina  

Auteur :Prevost de Sansac de Traversay / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Univer...

Profile for scduag
Advertisement