Page 296

— 290 — ART. 7.

Le traitement du surveillant chef de police indigène, chef de la brigade de Nouméa, reste fixé comme suit :

Solde

3,000f

Abonnement tenant lieu de tous frais de transport

2,0 00 5,ooo

Les surveillants chefs de brigades de Canala, Ouégoa et la Foa ont droit à un supplément de

1

francs par jour (brut). A1\T. 8.

Il est mis chaque année à la disposition de chaque chef de brigade : Deux marmites et une couverture demi-usée par homme, pour l'usage des gardes indigènes. ART. 9.

Sont et demeurent abrogées toutes les dispositions contraires à la pre sente décision. ART.

10.

Le Directeur de l'Administration pénitentiaire est chargé de l'exécution de la présente décision, qui sera communiquée et enregistrée partout où besoin sera. Nouméa, le 24 juin 1880. L. OLRY.

Par te Gouverneur : Le Directeur de l'Administration pénitentiaire, CH. LE GROS.

Notice sur la transportation à la Guyane française et à la Nouvelle-Calédonie...1880-1881  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la Bibli...

Notice sur la transportation à la Guyane française et à la Nouvelle-Calédonie...1880-1881  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la Bibli...

Profile for scduag
Advertisement