Page 74

60

H I S T O I R E

femmes à leurs représentations, c o m m e il paraît qu'ils en avaient retranché les masques. A la première représentation de Cléopâtre, Jodelle, qui était jeune et beau , fit Je rôle de la reine d'Egypte ; mais quelque délicatesse qu'il tâchât sûrement de mettre dans son jeu , il était difficile que la belle Cléopâtre ne parût pas un peu robuste, sur-tout dans la scène où, fidèle à l'histoire, il l'avait représentée sautant aux cheveux de Séleucus , qui l'accusait devant Octave d'avoir dérobé à celui-ci quelques-uns de ses trésors, et donnant cent coups de pieds à ce sujet perfide. L e dialogue de cette scène est tellement naturel qu'il n'est pas nécessaire de l'avoir vue pour se la représenter parfaitement. Cléopâtre s'écrie d'abord : Ah faux meurtrier! ah faux traistre ! Arraché Sera lepoilde ta tête cruelle. Que plust aux dieux que le fust ta cervelle! Tien ,traistre,lieu.

N e semble-t-il pas ici qu'on entende le bruit des coups de pieds ; et Séleucus , qui appelle Octave à son secours et le prie de

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement