Page 55

DU

T H É Â T R E

FRANÇAIS.

41

à aller lui-même chercher l'argent, ce qui le détournerait beaucoup : A h I dit Patelin, V o u s ne voudriez Jamais trouver nulle achoison ( occasion ) D e venir boire en m a maison. V o u s ne prisez un festu, Entre vous riches , povres h o m m e s .

L e drapier accepte cependant et veut porter le drap ; mais toujours patelinant, reparlant de son vin, du père et de l'oie, Patelin le met sous son bras et l'emporte. Les deux scènes où Guillemette, femme de Patelin, renvoie M . Guillaume, ne sont pas moins bonnes dans leur genre. Elle ne répond d'abord a toutes ses demandes qu'en le suppliant de parler bas, de peur de réveiller le malade ; puis elle feint de le croire fou, ou bien le conjure de s'en aller, parce que, s'il restait, Moult gens (dit-elle) pourraient gloser Q u e vous venez pour moi ceans.

Enfin, sans l'écouter davantage, elle paraît ne plus s'occuper de son mari, qui redouble à chaque instant de folie , et Guillemette va toujours se désolant de plus en plus ; et le bon drapier s'attendrissant, si bien qu'il

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement