Page 393

A

N

G

L

A

I

S

E

S

.

379

cures; mais il a omis quelques traits qu'il peut être utile de conserver, parce qu'ils peignent les mœurs et les caractères de ces peuples du nord. Toute cette ode respire l'enthousiasme de la valeur, mais d'une valeur féroce. Les descriptions des combats abondent sur-tout en détails terribles et funestes. « L'Océan « n'était qu'une plaie , la terre fumait du « sang dont elle était rougie ; une sueur « brûlante découlait de nos fronts sur nos « cottes de maille ; les corbeaux mar« chaient dans le sang des blessés; nous « apprêtâmes aux bêles farouches un splen« dide repas, etc. » Les animaux de proie jouent un grand rôle dans ces poésies. Dans une autre description de bataille, on voit des guerriers tombant en foule les uns à côté des autres. « Les vautours s'assemblent pour dévorer « leur proie. Les aigles et les éperviers au « haut des airs poussent des cris de joie en « voyant ce repas fumant. Plusieurs loups « attendent en silence lafindu combat. » L e roi Regner raconte la mort d'un de ses fils dans une bataille. « Dans le jeu des « armes, Progvaldur tomba ; le trait mortel

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Mélanges de littérature volume 5  

Auteur : Jean-Baptiste Antoine Suard / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Univers...

Profile for scduag
Advertisement